TÉLÉCHARGER EMBRASSEZ QUI VOUS VOUDREZ GRATUITEMENT

Dolby Digital et DTS. Critique négative la plus utile. Il n’ a aucun intérêt. Trier par Critiques les plus récentes Critiques les plus utiles Par les membres ayant fait le plus de critiques Par les membres ayant le plus d’abonnés. Les acteurs s’ en tirent juste; Dutronc est mauvais comme à son habitude; il marmonne plus qu’ il ne parle; son élocution est catastrophique; on le comprends à peine tant il a du mal à ouvrir la bouche. Mais ça se laissait vraiment regarder.

Nom: embrassez qui vous voudrez
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 66.70 MBytes

Jérôme a loué un mobile-home! Arrivée au Touquet, Véro frise la syncope: Si vous avez manqué le début. Le film de la semaine. Espaces de noms Article Discussion. Simple exercice de style ou fèroce etude de moeurs? Suivre son activité abonnés Lire ses 2 critiques.

Embrassez Qui Vous Voudrez

Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 critiques. Suivre son activité 11 abonnés Lire ses critiques. Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 critiques. Suivre son activité 2 abonnés Lire ses critiques. Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 critiques. Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 62 critiques. Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 critiques.

Suivre son activité abonnés Lire ses 4 critiques. Suivre son activité abonnés Lire ses 2 critiques. Suivre son activité 16 abonnés Lire ses critiques. Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 15 critiques. Suivre son activité abonnés Lire ses 3 critiques. Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 critiques. Suivre son activité abonnés Lire ses 10 critiques. Embrassez qui vous voudrez. Votre avis sur Embrassez qui vous voudrez?

Trier par Critiques les plus récentes Critiques les plus utiles Par les membres ayant fait le plus de critiques Par les membres ayant le plus d’abonnés.

Cela manque un peu de finitions. FB facebook TW Tweet. C’est un bon film français qui reste tout de fois original. C’est du grand n’importe quoi et j’aime ça! Une comédie française qui ravira les amateurs du genre « humour bobo », mais est passablement ennuyeuse pour les autres.

embrassez qui vous voudrez

L’intrigue en elle-même se suit assez simplement avec les vouw de vue de chaque personnage, ses galères, ses ambitions sur un autre personnage On retient surtout Michel Blanc en mari jaloux qui cherche jusque dans les lits de ses concurrents présumés, et quelques bons moments comme la location en camping dont la famille a honte et prétend être en hôtel.

Autrement, le rythme est loin d’être soutenu, on divague plusieurs fois, et emvrassez fin ne satisfait pas sur les résolutions de chaque personnage. Aussitôt vu, aussitôt oublié. Le casting brillant a été complètement sous-exploité, on se demande pour certains ce qu’ils font dans cette galère à l’humour bon marché. On ne rira pas aux éclats à moins d’aduler l’humour facile et les situations abracadabrantes, ni même qu’on n’adorera ce scénario tout vu d’avance à la fin paresseuse.

Michel Blanc en réalisateur aurait pu faire largement mieux s’il avait gardé son humour à la Jean-Claude Dusse Qu’ils nous manquent, ses jeux de mots cyniques et ses sous-entendus scabreux! Ici, on s’ennuie et on attend que la fin arrive, sans plus d’intérêt. Que retenir ce film, que les femmes sont des nymphomanes obnubilées par l’argent alors que les hommes restent de bon père de famille prêt à gérer le budget?

Franchement, comment voidrez il possible de réaliser une telle horreur cinématographique véhiculant de tels clichés!!? Les personnages sont tous affreux, plus horripilants les uns que les autres et on éprouve aucun plaisir à suivre les aventures de cette trop large galerie de personnages.

  TÉLÉCHARGER CRUNCHYROLL APK

Le bouquet final reste néanmoins réussi mais nous pondre un scénario pompeux de 1h30 pour préparer juste 5 minutes agréables c’est vraiment prendre embrassea spectateurs pour des idiots!

La critique a grassement noté ses maîtres: Mais dire de ce pitoyable film? Quelques scènes de sexe pour appâter le voyeur; un gamin qui se refuse à sa petite amie Carole et préfère coucher avec une femme qui pourrait être sa grand-mère; un Dutronc de 60 ans qui couche avec sa femme, son employé transsexuel et une jeune fille de 25 ans. Le même transsexuel cherche à séduire sans succès Carole. Et la fille du même Dutronc fait des « gâteries » à son ami, sous son bureau pendant ses heurs de travail Rampling qui embrasse sur la bouche une « amie » de trois jours; un séducteur qui accumule les aventures avec la complicité de sa femme Un psychiatre obsédé sexuel; un M.

Fous acteur jaloux maladif qui croit sa femme nymphomane. Blanc réalisateur aurait-il des problèmes??? Le film est une succession de quiproquos bien gras sur le sexe, plus ou moins vulgaires, dans le but commercial de choquer et ravir le spectateur.

Un exemple du cinéma bobo dont les personnages ne s’ intéressent qu’ à leur nombril, et un peu plus bas aussi.

Embrassez qui vous voudrez — Wikipédia

Les acteurs s’ en tirent juste; Dutronc est mauvais comme à son habitude; il marmonne plus qu’ il ne parle; son élocution est catastrophique; on le comprends à peine tant il a du mal à ouvrir la bouche.

Il ne convainc absolument pas. En résumé, ce film est nullissime. Il n’ a aucun intérêt. On est sur une très très bonne comédie des années ! Le film porte vraiment bien son nom, les dialogues sont incisifs, le rythme est bon et sans fausses mesures.

Le casting est lui aussi bien choisi, M.

Embrassez qui vous voudrez

Rampling ainsi que les débuts de G. Laurent, tous réalisent une excellente prestation. Le film traite des déboires amoureux à travers une voudrrz d’amie au profil assez singuliers, il y’a le dépressif, le jaloux, le dragueur, celle qui croit au prince charmant et la fidèle enfin pas tout le temps!

embrassez qui vous voudrez

Des dialogues denses et caustiques portent cette histoire tour à tour drôle, émouvante et dramatique. Après quelques années d’absence au cinéma, Michel Blanc revient à la réalisation en avec « Embrassez qui vous voudrez », adapté d’un roman de Joseph Connolly. Il en tire un film choral simple mais à l’écriture affûtée, nous offrant diverses variations sur le couple, l’amour et le désir à travers une galerie de personnages irrésistibles la palme étant remporté par Blanc lui-même en mari jaloux obsessionnel.

Embrassez Qui Vous Voudrez – films-telefilms sur Télé 7 Jours

Tous interprétés par une savoureuse galerie d’acteurs Carole Bouquet, Charlotte Rampling, Karin Viard, Denis Podalydès, Jacques Dutronc, Clotilde Courau, Gaspard Ullielces personnages font avec la vie qu’ils ont, composent avec ces petites misères et font de leur mieux pour être heureux.

Comme souvent dans le cinéma de Blanc, les répliques fusent et le ton y est vouss, un peu cynique mais pas forcément dénué de tendresse. Si la mise en scène peine à briller là-dedans, c’est qu’elle se fait surtout éclipser par une écriture maîtrisée et par un regard très juste sur les relations humaines.

  TÉLÉCHARGER SIMPORT SUR IPHONE GRATUIT

Un regard lucide et sans concession sur les faux-semblants de la vie sociale où uqi le monde en prend pour son grade.

Le ton est décontracté, l’humour souvent paillard mais subtil fait mouche sans qu’il ne soit gratuit. Evidemment ça ne finit pas, mais en y réfléchissant quelle fin pouvait-on donner sinon imaginer que la vie continuera sans que rien de fondamental ne sera changé?

embrqssez La direction d’acteurs est plutôt bonne Viard et Padalydes en tête même si Voudrdz parait un peu fatiguée et le docteur pas très bon. On remarquera le rôle surprenant de Réna, un jeune éphèbe androgyne amant de Dutronc. Une comédie chorale, bien meilleure que ce à boudrez je m’attendais. En effet, d’ordinaire je n’apprécie pas plus que cela les films qui traitent du mal être de la bourgeoisie parisienne, sauf s’il y a un vrai scénario derrière.

Le point fort d' »Embrassez qui vous voudrez », à mon sens, réside dans la caractérisation des personnages, tous différents, ce qui constitue un point positif et évite l’ennui. A ce titre, les comédiens sont très bons et les répliques sonnent souvent juste. Film avec beaucoup trop de scene de Q gratuite, les comediennes sont belles, mais on a mal a la tête Trop de scene enchainées rapidement uptempo du coup aucune embraszez et on ne voit pas ou le film veut en venir. Karin Viard est impayable en fausse bourgeoise qui essaye tant bien que mal de cacher sa véritable condition.

Michel Blanc en jaloux incurable semble directement sorti des Bronzés. Podalydès est bluffant en mari bricoleur suicidaire. N’oublions pas Charlotte Rampling et Carole Bouquet qui jouent de leur charme avec malice et retenue. Bref on passe un bon moment. Pour son quatrième long-métrage en tant que réalisateur après Marche à l’ombre, Grosse Fatigue et Mauvaise PasseMichel Blanc adapte un bouquin de Joseph Connolly, Vacances anglaises, dont il « francise » le cadre et les personnages. Avec un casting « all french stars » mention spéciale à Jacques Dutronc, Charlotte Rampling et Karin Viardil réussit à monter un film choral à la fois amusant et désespérant, drôle et noir.

Grands écarts de tonalités, donc, pour brosser cette comédie humaine embraasez légère, vraiment cinglante, autour des choses de l’amour. Une belle réussite malgré une surenchère de rebondissements à la fin.

Avec lui, les emmerdes du quotidien deviennent des grands moments d’ironie et il le prouve une nouvelle fois avec « Embrassez qui vous voudrez » qu’il rèalise et interprète à la fois! D’un couple en perdition ferraillè entre les tromperies, les jalousies, les frustrations et l’amour! Un film sur le dèsèquilibre psychique vludrez au sexe dans le couple avec de vouz noir, très cruel, proche du cynisme, mais qui ne bascule pas non plus dans une froideur totale!

Emmbrassez se livre à l’exercice voudre du film choral! Difficile donc de privilègier une performance plutôt qu’une autre! L’èquilibre entre ses solistes virtuoses est respectèe! Personnages victimes d’eux-même, de leurs noirceurs, de leurs maladies, de leurs nèvroses et de leurs peurs!

Simple exercice de style ou fèroce etude de moeurs? Les meilleurs films de tous les temps.